Réussir son stage d'aquarelle (4) le carnet de stage

Publié le par Malivoyage

Avant de partir
Pour ma part, je commence par noter mon nom et mon adresse (je pourrais l'égarer et espérer qu'on prenne contact avec moi pour me le restituer!)
Reine des listes, je note celle des couleurs, la liste des papiers(support, collant..), la liste des outils (pinceaux, vapo...), les données de l'hébergement (adresse et téléphone), ce que j'emporte réellement.

J'ai choisi des carnets rigides qui tiennent dans la main pour pouvoir les ranger dans ma poche avec le stylo, écrire sans support, et tous identiques pour les ranger plus facilement. Sur le dos, je note le lieu, la date ou au moins l'année, le nom du peintre, le thème du stage.
Un bon choix aussi s'il y a beaucoup d'exercices  est un carnet aquarelle à spirale de bon format (minimum 20 par 15 cm)  : dans le carnet, on note les étapes carré par carré et on peut découper ou faire ses exercices directement sur le carnet dans le carré dédié à cet objectif.

Sur place
Il est important de seulement prendre des notes : écrire vite et l'essentiel. Pour cela tous les coups sont permis : abréviations, sigles, schémas, suppression des verbes, multiplication des titres et des paragraphes (sans s'y perdre), aller à une nouvelle page dès que nécessaire (je n'ai jamais terminé un carnet, mais épuisé l'encre du stylo, si!!!)

Dans le sens de lecture "normal", je prends mes notes du stage ; dans l'autre, les adresses et les cartes de visite que je colle, les outils qui m'ont manqué, les artistes à découvrir, les idées géniales de bricolage des autres stagiaires... d'autres réclament un dessin dédicacé.

J'ai toujours quelques Post-it et une enveloppe pour récolter les petits trésors

Je note sur chaque exercice des informations comme la date, le stage, le lieu, les objectifs de l'exercice, ce qui est raté, ce qui est réussi, ce qui resterait à faire pour améliorer ou terminer la chose....

Au retour
J'utilise des crayons de couleur fluo pour surligner :
les différents exercices d'une couleur
les conseils techniques d'une autre
les conseils de composition ou de dessin
les caractéristiques des couleurs
les idées de sujets...
je retitre mes chapitres, si j'en ai fait (au moins un par jour)
les noms d'artistes à découvrir
Je reprends au plus vite contact avec les autres stagiaires (on s'est promis des informations, de voir des expos ensemble, etc... alors je fonce sur mon mail)
Et je me donne toute une année à venir pour tenter de maîtriser un tant soit peu toutes ces nouveautés. "Qui va piano va sano!"

Publié dans stages

Commenter cet article