Ranger ou emporter ses outils de peinture

Publié le par Malivoyage

Les brosses au wisky
Rien de nouveau sous le soleil : pour ranger et transporter  les brosses, vous pouvez utiliser une boîte cylindrique ayant enfermé une bouteille de whisky ou une boîte à spaghettis en plastique . Bon, c'est vrai, j'intrigue ou fais sourire dans la rue quand je vais à mon cours de dessin! mais ceux qui connaissent ma concommation d'alcool s'étonnent plutôt!
boîte à pinceaux

Pour éviter que les brosses  ne s'écrasent contre le fond si, d'aventure, la boîte se renversait, je les fixe sur un rouleau de papier essuie-tout avec deux élastiques.
Ces boîtes étant quasiment hermétiques, il vaut mieux laisser sécher complètement les pinceaux avant de les stocker dedans.
Et si le stockage devait se prolonger, n'oubliez pas l'anti-mites... Vous n'êtes pas le seul/la seule à aimer les pinceaux.
fixation des outils





















La boîte à outils est le contenant le plus approprié pour transporter son matériel : à choisir en fonction de la longueur de ses pinceaux!
La besace, aussi, car on peut y ajouter un petit carton ou un bloc de papier aquarelle.
Mais j'attends le fabricant qui trouvera le moyen de faire un sac à dos compatible avec notre outillage.


Pour mes pinceaux à aquarelle, après maints essais, je suis retournée à la traditionnelle natte de paille, avec cependant des pochettes en tissu. On peut la personnaliser de son prénom, d'une frise, d'un ruban... C'est le seul contenant qui permet aux pinceaux de sécher entre deux séances hebdomadaires, mais si on le tient à l'envers, on peut perdre une partie de son outillage. La solution serait d'avoir des outils à peu près tous du même calibre, qui se caleraient mutuellement, car les vides créés par les différences de diamètre sont cause de la fuite des pinceaux ou de fermer à l'aide d'un élastique la partie la plus ouverte.


 
J'ajoute un repose-pinceaux qui empêche les-dits pinceaux de rouler : celui-ci est fait d'une chute de bois où ont été taillées des encoches, c'est suffisant pour cet usage. Merci Papa! le principal est que l'aplomb de la touffe ne soit pas en contact avec le plan de travail et qu'ils ne puissent rouler.


Pour les crayons, gommes, etc, les trousses ont démontré leur efficacité. J'ai une tendresse particulière pour celle avec un  élastique pour chaque crayon de mon enfance, en cuir vert, ayant appartenu à ma mère... on trouve des répliques plus modernes en tissus synthétiques.

Pour les fusains, j'utilise des tubes de comprimés (de vitamines) assez longues. Et vive le marqueur indélébile! avec un petit coton ou du papier pour caler le tout.
Les pastels gras voyagent dans les petites boîte à cigarillos en métal ou même d'allumettes ; les secs peuvent se contenter de boîtes en plastique. Pour les maintenir propres et/ou les caler, le carton ondulé canalise la poussière, ou la semoule l'absorbe.

A l'atelier,
Selon la place dont vous disposez, les grands pots de fromage-blanc accueillent les fagots de feutres, de crayons ou de pinceaux 

Ou bien dans les armoires et sur les étagères, des boîtes de lessive en comprimés (toutes de la même marque, donc toutes de la même taille) empilées sur lesquelles le marqueur a noté le contenu, le nombre, le propriétaire, etc. ou les bacs de glace d'1l...

Dans le même genre, les boîtes de thé ou d'infusion en carton qui ferment par une languette extérieure pour stocker étiquettes, épingles, pinces, gommes. Toujours la même marque pour le même format facilite le rangement. Les boîtes à thé multi-compartiment sont aussi pratiques.
Le pot de confiture est un allié polyvalent, avec ou sans couvercle!
Si vous pouvez récupérer à moindres frais des présentoirs de crayons, de pastels... n'hésitez pas mais il faut avoir la place de les laisser à portée de main.

Sécurité :
Les produits inflammables ou/et explosifs ont tout intérêt à être rassemblés dans un bac en plastique et dans une armoire fermant à clé : en cas d'incendie, les sortir pour éviter d'aggraver les dégâts et de blesser les pompiers... Conseil glané dans un reportage sur les incendies du maquis corse ou des garrigues du Sud...

Publié dans Astuces de peintres

Commenter cet article