tag en jaune ou tout simplement pour fêter le printemps!

Publié le par Malivoyage

Mimosa, Mimosa!
En février, une magnifique photo de Gene m'a donné envie de peindre : du mimosa, même si, en peinture,  je ne suis pas très fleur! encore merci à Gene pour son aimable autorisation d'utiliser sa photo.

Voici les étapes de la création :
Première esquisse de valeurs sur mon carnet à dessin A3, finalement, je trouve vite deux compositions qui me conviennent.
esquisse mimosa 2010
Ensuite, j'ai fait quelques recherches de couleurs sur un bloc de papier torchon Boesner grand format.
essais mimosa 2010
C'est pâlot, mais ça va me plaire. Le papier est sympa, mais je ne le connais pas assez bien, je préfèrerai utiliser un papier Aquarelle Fabriano 300g grain fin.
Pour le moment, la manière de peindre les fleurs de mimosa ne me plaît pas, je vais expérimenter d'autres choses. Gonzague (de l'atelier Plastikart) me suggère d'essayer le liquide vaisselle qui repousse l'eau et les pigments.
essais 2 mimosa 2010
 (les tâches jaunes au milieu du violet! quelques blancs s'ouvrent très discrètement dans des monochromes) Bof, pas très concluant et difficile à maîtriser sur ce papier en tout cas . Je m'éclate à souffler sur des gouttes de peinture, bref, faut du plaisir dans la peinture aussi, et là, je re-découvre la "patouille", l'expérimentation, plutôt.
J'attaque le papier Fabriano, simplement posé à plat, puis légèrement incliné pour éviter les cuvettes d'eau.
Première version du premier tableau
mimosa I 1ère version 2010D'après Gonzague, trop de flou, il manque un autre point de netteté pour complexifier le sujet. Donc, j'en attaque un deuxième sur l'autre moitié de la feuille de Fabriano.
 Gomme réserve, Jaune indien, Jaune permanent, de chez Daler & Rowney, Bleu outremer français de chez Winsor & Newton et violet dioxarine de Old Holland, pour les deux tableaux à ce jour.
Deuxième tableau, première version :
mimosa II 1ère version 2010
Originellement, l'orientation devait être horizontale, mais le vertical me parle plus, et les plantes, ça pousse vers le haut, non?
Une peintre de l'atelier  m'a fait sourire : en passant devant l'aquarelle qui séchait, elle a dit "on dirait du mimosa géant", merci Clodie pour cet encouragement...

Je trouve que ce papier est trop encollé ; avant je l'utilisais avec la méthode de Joëlle Kruppa (j'ai découvert ce papier avec elle), c'est-à-dire tendu sur chassis, et j'humidifais en vaporisant au dos. Là, j'ai un peu oublié à quel point ce papier met du temps à absorber l'eau et les pigments et certaines auréoles me déplaisent, alors que d'autres vont bien avec le sujet.
Je trouve qu'au niveau de la composition, il manque une masse sombre au "nord" du premier tableau et au "sud" du deuxième. Mes fleurs ne sont pas tout à fait terminées (une petite touche de jaune de cadmium pâle et foncé devrait s'ajouter) c'est pourquoi je vous précise que ce sont les premières version de ces tableaux en cours.

Et plus j'y pense, plus j'ai envie d'essayer d'autres version sur de l'Arches.
 Donc "affaire à suivre"

Publié dans peintures et pastels

Commenter cet article